La Sarah – Sutton Brouërie

Dans le paysage brassicole québecois, les levures brettanomyces prennent de plus en en plus de place. Selon l’utilisation que l’on en fait, elles peuvent produire des arômes et des goûts « funky » (cuir, chevalin, étable) ou simplement accentuer le côté fruité de la bière.

La Microbrassserie Sutton Brouërie semble avoir développé une expertise dans l’utilisation de ce type de levure, car la majorité de leurs bières utilisent complétement ou en partie les bretts (de leur petit nom) pour la fermentation.

La Sarah (brett au fruits) de Sutton Brouërie est une bonne bière pour les journées chaudes avec juste ce qu’il faut de complexité pour satisfaire les palais expérimentés.

Lire la suite de « La Sarah – Sutton Brouërie »

Blonde Espresso – Shelton

Une blonde, bien fraîche, aux notes d’expresso? C’est une combinaison assez étrange que je n’ai goûté dans le passé que dans des réunions de brasseurs amateurs. En temps normal, je n’aurais pas été porté vers un tel produit, mais dans une belle canette de Shelton brune et beige, je me suis laissé tenter. Cette brasserie nous a habitué à des produits éclectiques, mais toujours très réussis. Cette Blonde Espresso est définitivement intéressante, pour les aventureux, mais certainement pas la plus belle réussite de Shelton.

Lire la suite de « Blonde Espresso – Shelton »

Saison Fleurs Sauvages – Dunham

De plus en plus populaires auprès des Québecois, les saisons le sont tout autant dans le répertoire de la brasserie Dunham. Ayant adoré leur Saison Rustique, je ne pouvais pas manquer l’occasion lorsque je suis tombé sur cette saison fleurs sauvages. Fleurs de sureau, framboisier et miel ont fait parti de l’élaboration de ce produit, ce qui avec la très belle étiquette ont attiré mon attention.

Lire la suite de « Saison Fleurs Sauvages – Dunham »

Smoothie IPA – Farnham

Ça fait longtemps que nous n’avons pas goutté un des produits de Farnham Ale & Lager. Étant plutôt habitué à des bières plus conventionnelles de leur part – tel que leur excellente pilsner – j’ai été très intrigué par leur dernier arrivage: la smoothie IPA. Tel que le veut la mode récente, elle est concoctée avec de l’avoine, du blé et de la purée de mangue, de papaye et de goyave. De quoi se régaler!

Lire la suite de « Smoothie IPA – Farnham »

Blasphématoire ; Le St-Bock

Les bières fortes en alcool et en caractère ont toujours eu la côte auprès des amateurs de bière. Ces bières sont généralement plus riches, plus complexes, et plus goûteuses. Lorsque vient le temps de communiquer la force d’une bière, les termes officiels réfèrent à des styles connus comme l’impérial stout, la double Belge, la double IPA, et la triple Belge.

Bien que ce soit des styles spécifiques, les microbrasseries exploitent souvent ces qualificatifs pour donner une impression de force. La Blasphématoire ne se décrit pas comme une double, ou une triple, mais bien comme une « Quintupel Impériale ». Nous dégusterons pour vous cette édition 10e anniversaire qui est une collaboration entre le St-Bock, les Brasseurs du Monde, l’Isle de Garde, et Boswell.

Lire la suite de « Blasphématoire ; Le St-Bock »

Le Castor – Islay

La maturation des bières en fût de chêne est une corde de plus à l’arc des microbrasseries québécoises. Lorsque c’est bien exécuté, cela ajoute un niveau de complexité supplémentaire au produit qui peut être franchement intéressant. Par contre, cela se reflète dans le coût du produit, car la maturation des bières en fût de chêne demande du matériel supplémentaire (les fûts), de l’espace d’entreposage et du temps. Il est également assez difficile de prédire le résultat final et les risques de contamination involontaire sont importants.

La Islay (prononcé « Aï-là ») de la microbrasserie Le Castor est un exemple réussi de passage en barriques que les amateurs de whiskys tourbés adoreront, mais qui ne plaira pas nécessairement à un large public.

Lire la suite de « Le Castor – Islay »