Brut IPA – MicroBrasserie Charlevoix

Après les NEIPA et les IPA tropicales et les Smoothie IPA, les Brut IPA sont en voie de devenir la nouvelle tendance dans le monde des bières houblonnées. Il s’agit tout simplement d’une version extra faible en sucre résiduel de ce style tant apprécié en Amérique du Nord. Lorsque la Micro de Charlevoix nous a contactés pour nous faire parvenir leur toute nouvelle Brut IPA, j’étais très heureux de pouvoir goûter à une première réalisation Québécoise (à ma connaissance) du style.

[Clause de transparence] Cette bière a été fournie à BDQ pour une revue.

brutcover

Caractéristiques

Double IPA « Brut »

BJCP (2015) : 22. Strong American Ale A) Double IPA

ABV: 8,8% alc/vol        IBU: 46

Impression

La principale composante de ce nouveau style de bière est une enzyme: l’amyloglucosidase, conventionnellement utilisée dans la réalisation de bières extra fortes pour les rendre plus digestes en agissant comme catalyseur et réduisant leur quantité de sucre résiduel. Employée dans des bières un peu moins forte, le résultat est un taux de sucre résiduel extrêmement bas, extra-brut tel qu’emprunté au lexique du vin, d’où l’appellation Brut IPA.

On retrouve toujours dans ce produit des houblons tropicaux bien en vogue, tels que l’Elixir, le Mandarina Bavaria et l’Ekuanot, ainsi qu’une combinaison d’orge, d’avoine, de riz et de sucre. L’étiquette en plus d’être plutôt jolie, contient toutes les informations que les acheteurs pourraient vouloir.

brutback

Apparence

La Brute IPA est semi trouble, relativement pâle et un peu terne. La mousse est cependant duveteuse, persistante et tout simplement magnifique. L’effervescence est bien visible.

Arômes

Au nez, des notes de citron et herbacées viennent d’abord à l’esprit et donnent une impression générale de fraîcheur. On sent la bonne dose d’huiles essentielles agrumées bien concentrées. Viennent ensuite des notes de pamplemousse, de fruits tropicaux et un petit côté épicé. L’arôme est complexe et invitant, et rappelle un peu le meilleur des NEIPA tropicales. Parions que le brasseur n’y a pas été de main morte avec le houblon!

brutlook

Goût

En bouche, l’amertume se fait vite sentir, mais toute en fraîcheur. On est en continuité sur les arômes: le houblon prend toute la place, fruité et herbacé. Le malt se fait discret outre un petit côté caramel très subtil.

Texture et corps

Tel qu’anticipé, c’est ici que la plus grande surprise se trouve: le corps et tout simplement inexistant considérant la force de la bière. En résulte une impression de légèreté remarquable. La texture est particulièrement douce. Très agréable en bouche.

Impression de l’auteur

Au final, c’est un très beau produit que nous présente la Micro de Charlevoix et un nouveau style de bière à découvrir pour les amateurs d’IPAs. Je recommande sans hésiter!

En lire plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s