8e Jour – MicroBrasserie Charlevoix

La 8e jour est la première bière de la MicroBrasserie de Charlevoix que j’ai goûtée depuis un long bout de temps. Ce n’est pas par manque d’intérêt, mais il y a tant de nouveaux produits sur le marché ces temps-ci qu’il est difficile d’oublier certaines brasseries déjà bien établies. Un ami m’a offert cette bouteille, l’ayant choisie pour l’aspect festif qu’elle promettait. Je n’ai pas été déçu.

img_1061

Caractéristiques

Triple à la levure de Champagne

BJCP (2015) : 26. Trappist Ale C) Belgian Tripel

ABV: 10,0% alc/vol        IBU: –

Impression

De nombreux produits de la Micro de Charlevoix, bien que très réussis, ont une présentation qui a un peu mal vieilli: on n’a qu’à penser aux Dominus Vobiscum en format de 500mL. Cette nouvelle présentation, en format de 750mL avec le sceau de la compagnie sur le bouchon, est bien plus attrayante. De toute façon, je crois que la plupart des gens qui achètent des bières fortes de ce genre le feront pour les partager lors d’occasions spéciales. Une bouteille à mousseux est donc un très bon choix. Un bouchon de liège aurait pu contribuer davantage à l’aspect festif du produit.

Les informations sur la bouteille sont malheureusement très minimales. On aurait apprécié une étiquette arrière similaire à ce qu’offre Les Trois Mousquetaires ou Le Castor. Surtout étant donné que c’est une bière qui se veut spéciale: c’est une triple, sans levure belge.

Apparence

img_1062

L’apparence du produit est très réussie. La couleur est parfaite, pour une tripel: pas trop foncée, mais d’un jaune bien saturé. La mousse est belle et abondante, et on voit des colonnes de bulles remonter à la surface un bon moment après le service. On est pas très loin du niveau d’effervescence de certains vin mousseux. C’est définitivement festif!

Arômes

Au nez, c’est très frais. Zeste de citron et grains frais sont la première chose qui me vient l’esprit. Viennent ensuite des arômes d’ananas, de pomme verte, peut-être un peu acide? La levure y est peut-être pour quelque chose, avec tous ces esters fruités. C’est différent de mes attentes pour le style, certes, mais en même temps on n’est pas totalement dépaysé. Je dirais que c’est une version plus fraîche d’une tripel conventionnelle aux levures belges.

Goût

En bouche, on continue sur le fruité avec l’ananas et le côté sucré du grain. C’est un bel équilibre sucré-surette avec une touche d’épices pour complémenter le tout. On pourrait même dire que c’est un peu brioché. Très intéressant!

Texture et corps

La texture est fine, et le corps assez léger. C’est vraiment l’effervescence abondante qui apporte de la générosité à cette bière. Elle mousse au contact de la bouche, un peu comme le ferait un vin mousseux.

Impression de l’auteur

La 8e Jour est un très beau produit. Ce n’est pas le meilleur exemple d’une tripel belge, mais je crois que cette bière n’en est que plus accessible par ses différences. C’est une belle alternative aux mousseux des grandes occasions, qui sera certainement appréciée de tous vos invités.

En lire plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s