La Sarah – Sutton Brouërie

Dans le paysage brassicole québecois, les levures brettanomyces prennent de plus en en plus de place. Selon l’utilisation que l’on en fait, elles peuvent produire des arômes et des goûts « funky » (cuir, chevalin, étable) ou simplement accentuer le côté fruité de la bière.

La Microbrassserie Sutton Brouërie semble avoir développé une expertise dans l’utilisation de ce type de levure, car la majorité de leurs bières utilisent complétement ou en partie les bretts (de leur petit nom) pour la fermentation.

La Sarah (brett au fruits) de Sutton Brouërie est une bonne bière pour les journées chaudes avec juste ce qu’il faut de complexité pour satisfaire les palais expérimentés.

20180508_093510.jpg

Caractéristiques

Brett aux fruits

BJCP (2015) : 28) American Wild Ale    28A) Brett beer

Manufacture & Consommation: 18/02/2018

ABV: 4% alc/vol    –    IBU: 17

Impression

20180508_093320-e1525791632941.jpg

20180508_093701-e1525791639338.jpg

Sutton Brouërie a choisi une apparence soignée et au goût du jour pour leur bière « La Sarah ». Outre les ingrédients génériques, peu d’informations sont données sur le produit.

Apparence

Cette bière est trouble et arbore une robe couleur paille. Au moment du service, une mousse blanche duveteuse se forme, mais s’estompe après peu de temps pour laisser un mince anneau de mousse sur le pourtour du verre.

20180508_093602.jpg

Arômes

Au nez, une explosion de fruits nous assaille : il y a l’abricot et le fruit de la passion (les deux fruits ajoutés à la recette), mais également le citron. On imagine que les houblons aromatiques ont été choisi pour nourrir ce bouquet fruité. Les arômes typiques apportés par les levures brettanomyces (cuir, chevalin, étable) se font discrets.

Goût

Au goût, les fruits sont également présents, mais plus subtils. Une acidité modéré accompagne le tout. Le goût rappelle un peu la pomme Granny Smith. Une certaine minéralité est également perceptible. L’amertume est moyenne (bien qu’à seulement 17 IBU selon l’étiquette). Cela s’explique probablement par le caractère très sec du produit qui résulte de l’utilisation des bretts. D’ailleurs, on décèle une pointe de caractère « funky » possiblement apporté par ces dernières. La finale, un peu courte, est sur l’acidité.

Texture et corps

Cette bière légère (à 4% d’alc/vol) se veut une bière de soif et elle remplit très bien son rôle. Très peu de sucres ont été laissés derrière par les levures brettanomyces. L’utilisation de blé est judicieuse, car cela rajoute une onctuosité au produit. L’effervescence est moyenne tendant vers le faible.

Impression de l’auteur

La Sarah est un bel exemple que les bretts ne riment pas toujours avec le caractère « funky ». Par contre, elles demeurent très voraces avec les sucres laissés par les levures conventionnelles. Je m’imagine bien boire cette bière fruitée par une chaude journée d’été. Elle forme un bon candidat pour initier quelqu’un aux bières sures et/ou brettées, car elle demeure relativement accessible.

En lire plus :

 

Un commentaire sur « La Sarah – Sutton Brouërie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s