Blasphématoire ; Le St-Bock

Les bières fortes en alcool et en caractère ont toujours eu la côte auprès des amateurs de bière. Ces bières sont généralement plus riches, plus complexes, et plus goûteuses. Lorsque vient le temps de communiquer la force d’une bière, les termes officiels réfèrent à des styles connus comme l’impérial stout, la double Belge, la double IPA, et la triple Belge.

Bien que ce soit des styles spécifiques, les microbrasseries exploitent souvent ces qualificatifs pour donner une impression de force. La Blasphématoire ne se décrit pas comme une double, ou une triple, mais bien comme une « Quintupel Impériale ». Nous dégusterons pour vous cette édition 10e anniversaire qui est une collaboration entre le St-Bock, les Brasseurs du Monde, l’Isle de Garde, et Boswell.

Maker:L,Date:2017-8-28,Ver:5,Lens:Kan03,Act:Kan02,E-Y

Maker:L,Date:2017-8-28,Ver:5,Lens:Kan03,Act:Kan02,E-Y

Caractéristiques

Quintuple Impériale

BJCP (2015)26. Trappist Ale D) Belgian Dark Strong Ale

Manufacture & Consommation : N/A

ABV: 11% alc/vol              IBU: N/A

Impression

Bien que le St-Bock n’embouteille que depuis peu, ils ont rapidement trouvé une image de marque qui leur va bien. Leurs bouteilles sont facilement lisibles, leurs dessins sont attrayants et imaginatifs sans prendre toute la place, et une description alléchante est disponible avec les jumelages proposés. Après la date d’embouteillage, on y trouve aussi la température (10°C) et le verre optimal (ballon).

IMG_20180303_165004_edited.jpg

Apparence

Dans le verre ballon, la bière est d’une couleur brun chocolat profond. Elle est sans collet, mais arbore de fines cheminées de bulles. Sans être complètement opaque, elle a l’aspect typique d’une bière forte foncée belge (Belgian Strong Dark Ale).

Arôme

L’arôme est sublime, une bonne raison de suggérer un verre ballon. Le tout débute en force avec une odeur de raisins frais, de raisins secs, de malt caramélisé foncé, de pruneaux se terminant dans une finale phénolique typique du style. Le mix de sucre caramélisé et d’odeur de fruit donne un résultat similaire au nez à de la gelée de porto.

IMG_20180303_164703_edited.jpg

Goût

Le goût de la blasphématoire est, tels les mots qu’elle représente, court et passionné. Sur un début acide, la bière présente initialement un goût frais et fruité à l’amertume balancée. C’est dans ce goût frais que l’on retrouve l’aspect mielleux et les goûts annoncés à l’arôme. La bière rappelle un peu certains chocolats fourrés à la liqueur. L’houblonnage est faible, mais contribue avec brio à empêcher la bière d’être trop sucrée. Pour une « quintuple impérial », elle est loin de ressembler à un vin d’orge.

La finale est torréfiée et alcoolique et perdure en bouche avec un goût de concentré de raisin, de bonbon au malt, et un petit côté espresso. On y trouve les goûts plus « brulés » du caramel et du sirop Candi foncé.

Texture et corps

Un des résultats typiques d’une bière qui se présente aussi forte, c’est un sirop épais et concentré en malt sucré et en caramel qui est dur à boire en quantité plus grande qu’une coupe à dégustation.

Cette bière est tout le contraire, typique des techniques de brassage traditionnelles belges, cette bière est profonde et complexe, mais reste légère et buvable. Elle est onctueuse dû à sa faible effervescence ce qui rend sa présence en bouche d’autant plus délicieuse. Soyez avertis que certains resteront surpris d’avoir autant de goût et de caractère jumelé à un corps aussi léger.

Impression de l’auteur

Depuis que St-Bock offre ses formats bouteilles dans les épiceries de Montréal, je dois vous avouer que je n’ai jamais été déçu. Leurs produits se démarquent du lot en étant d’excellente qualité, créatifs, et offrent quelque chose d’étonnant et de délicieux. Quand j’ai vu cette version 10e anniversaire, le choix n’a pas été difficile.

Comme vous avez pu le deviner, je recommande chaudement ce produit. Dans un monde où toutes les micros semblent sortir des éditions spéciales en barrique, avec bourbon, avec ajout de figues caramélisés, et j’en passe, cette bière reste fidèle à la renommée du St-Bock. Elle offre un produit qui exsude l’expérience et qui va droit au but sans avoir besoin de recourir à l’usage de gimmick.

La Blasphématoire est profonde, complexe, et accessible; des caractéristiques qui vont rarement ensemble. Cette bière ne gagnerait peut-être pas un concours international de brassage, mais je peux vous assurer que c’est celle que les juges ouvriront quand ils rentreront chez eux à la fin de la journée.

Si vous êtes intéressé par cette bière, vous allez aussi aimer :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s