Trou Noir – Le BockAle

Êtes-vous en plein dans le défi 28 jours sans alcool alors que les rudesses de l’hiver vous donnent envie d’y renoncer? La brasserie Le BockAle de Drummondville arrive à point avec une nouvelle venue dans leur série de bière sans alcool. C’est un marché particulièrement délaissé de la plupart des brasseries, et je suis certain qu’il est appelé à grossir, alors bon move selon moi. J’ai également eu l’occasion de goûter à leur IPA sans alcool, et c’était vraiment à s’y méprendre. Si celle-ci est aussi bonne que leur dernière, l’amateur de stout en moi sera ravi!

[Clause de transparence] Cette bière a été fournie à BDQ pour une revue.

img_1007

Stout (sans alcool)

ABV: <0,5% alc/vol        IBU: 26        SRM: 51

Tout d’abord, je dois souligner que j’adore le changement d’image de la brasserie. Le BockAle a toujours fait de bons produits, mais le choix d’aller vers des canettes de format 473mL stylisées leur redonne l’image d’une brasserie plus contemporaine qu’ils auraient dû avoir depuis le jour un. Celle-ci est immanquable sur les tablettes, avec son design noir et blanc et le nom bien en évidence: très beau.

L’arrière, bien qu’assez compact, est un exemple en terme d’informations que je recherche sur les bouteilles ou canettes. Descriptif, caractéristiques, ingrédients… tout y es.

img_1006

Le défi ici est d’arriver à une bière bien maltée, sans pouvoir utiliser beaucoup de malt. On le voit immédiatement dès que l’on verse, car les bulles ressemblent plus à du cola qu’à de la bière, signe évident qu’elle n’aura pas le corps d’une vraie stout. Jouons tout de même le jeu. La robe est noir avec des reflets bruns et une mousse beige duveteuse d’une tenue surprenante.

Au nez, on est sur le grain torréfié amer à fond, rappelant le café bien corsé. On imagine facilement l’absence de sucre résiduel. En bouche, c’est vraiment très léger. C’est un peu unidimensionnel mais pas mauvais du tout. Un petit goût herbacé du houblon est perceptible, mais très discret derrière le mur de torréfaction. Il est quand même évident ici qu’on a affaire à une bière sans alcool, surtout par rapport à leur IPA sans alcool (#0.3172-A). La texture est légèrement astringente, et le corps, extra léger.

J’ai fait goûter cette bière à des membres de ma famille, et elle a été très polarisante. Certains, comme moi, qui aiment leur stout plein de corps et de nuances trouvaient que c’était une expérience agréable, mais incomplète. Les autres, qui n’étaient pas des amateurs de stout en premier lieu, on trouvé celle-ci plus accessible et rafraîchissante que la plupart des stout conventionnelles. Dans tous les cas, si vous êtes à la recherche d’une bière sans alcool qui n’est pas une banale lager commerciale, c’est un produit intéressant. Par contre, leur autre bière sans alcool, dont nous n’avons pas encore fait la critique, était un produit bien plus convainquant, très près d’une IPA conventionnelle: achetez celui-là d’abord!

img_1008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s