Floating Widget – MaBrasserie

La Floating Widget est une bière brune, ronde, crémeuse, et bien balancée de style Scotch Ale. Plutôt légère pour le style, elle accompagnera aussi bien un repas qu’une soirée dans un pub. Fruit de la collaboration entre un brasseur amateur et MaBrasserie, elle plaira sans aucun doute aux amateurs de bières anglaises ou maltées.

L’édition 2015 du BJCP suggère que les Wee Heavy donnent une impression générale de « Dessert » de par leurs richesses caramélisées et maltées. MaBrasserie, avec cette bière, peint les grandes lignes tout en offrant quelque chose de digestible et qui sort le style des « grandes occasions ».

[Clause de transparence] Cette bière a été fournie à BDQ pour une revue.

20170523_211527_HDR_edited.jpg

Caractéristiques

Scotch Ale : Bière Forte

BJCP (2015) : 17C. Wee Heavy

Manufacture & Consommation : Absent

ABV: 6,5% alc/vol        IBU: N/A

Impression

Cette cuvée spéciale fait l’usage d’une étiquette ovale apposée sur l’emballage canette traditionnel chez MaBrasserie. L’image de marque est simple, marquante, et à haut contraste; cette bière saura sûrement attirer l’œil. Cependant, tout en reconnaissant que l’espace était limité, il est difficile pour le grand public de savoir à quoi s’attendre avec cette bière. Une version 2.0 bénéficierait sûrement d’une courte description (ou juste d’une mention similaire aux pastilles de goût ex. Brune et Ronde) et d’une date d’embouteillage.

20170523_211350_HDR_edited.jpg

Arômes

Au nez, on retrouve d’abord une bonne odeur de grain malté suivi de traces phénoliques (poivre/fumée/whiskey-ish) et d’une absence d’esters. Contrairement à ce que l’on s’attendrait du style, la fin n’est pas écrasante en malt, mais plutôt balancée grâce à un houblonnage modéré au caractère « earthy » et amenant une touche poivrée. Son maltage présente des arômes de pain frais, de sablés au beurre, et de caramel.

Apparence

C’est en la versant que l’on voit que malgré ses 6.5%, c’est une bière assez légère. Elle arbore tout de suite un bon collet blanc cassé qui n’a aucun mal à persister. Elle a une teinte brun profond aux reflets rougeâtres qui laisse difficilement transparaître son aspect cristallin.

20170523_211831_HDR_edited.jpg

La bière est légèrement assombrie par l’utilisation d’un fond noir.

Goût

La Floating Widget se présente crémeuse et douce en bouche. Impossible à manquer est ce petit goût phénolique de levure qui, à chaque gorgée, nous rappelle que c’est bel et bien une Wee Heavy. Vient ensuite un excellent assemblage de saveur composé du goût chaleureux de l’alcool, de sa légère effervescence, d’un houblonnage subtil, et de la minéralité de l’eau.

La caramélisation du malt et son penchant délicatement sucré donne une finale de suçon à l’érable. Ce goût sucré est probablement dû aux mélanoïdines, des composés aux goûts riches résultant de la réaction de Maillard. Lorsque pris en compte avec la subtilité du houblonnage, le tout pointe vers l’utilisation d’une technique d’ébullition de longue durée. Cette technique est souvent utilisée dans les styles de bières fortes aux profils complexes tels que les Wee Heavy.

Texture et corps

Cette bière tapisse la bouche, mais finit plutôt sèche et sans arrière-goût. Elle est légère et gazéifiée avec modération. La Floating Widget réussie habilement à garder un bon corps, malgré son utilisation plus modérée de fermentables.

20170523_215810_edited.jpg

Bière illuminée du dessous pour mettre en évidence sa clarté et couleur.

 

Impression de l’auteur

Il est difficile de croire qu’une Wee Heavy pourrait être bue en « Varlet » (choppe de 1L), mais la Floating Widget est pour moi la première à pouvoir clamer ce titre. Je suis déjà un amateur du style, mais quand MattDemon Dumont, la personne collaborant avec MaBrasserie, est venu et m’a dit qu’il m’en amenait deux « parce que c’était impossible d’en boire juste une », j’avais mes doutes. Après avoir fait la revue, j’étais content d’en avoir une autre.

Lors d’une courte discussion avec MattDemon, batteur du groupe du même nom (Floating Widget), il m’a dit que c’est après avoir goûté à une recette similaire, discontinuée depuis, qu’il avait appris à brasser dans l’espoir de pouvoir recréer son expérience. Il est impossible de savoir si cette bière est fidèle à l’ancienne, mais selon moi, elle est assez bonne pour mériter sa propre renommée.

L’édition 2015 du BJCP suggère que les Wee Heavy donne une impression générale de « Dessert » de par leurs richesses caramélisées et maltées. MaBrasserie, avec cette bière, peint les grandes lignes tout en offrant quelque chose de digestible et qui sort le style des « grandes occasions ».

Post Scriptum

Où la trouvée?

  • Cette bière est nouvellement disponible à la micro MaBrasserie.

C’est quoi le band?

Vous avez aimé? Vous aimerez aussi:

Vous êtes une micro et vous aimeriez discuter collaboration?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s