Balade à Toronto

Ma copine et moi avons séjourné à Toronto il y a quelques semaines. Nous avons visité Amsterdam Brewery, un sympathique établissement situé au bord de l’eau tout juste à côté du centre-ville. J’en ai profité pour acheter quelques bières locales au passage. Cette brasserie a ouvert ses portes en 1986, soit bien avant la vague des microbrasseries au Canada et elle se positionne dans un segment que je qualifierais de grand public, un peu dans la même catégorie que les Archibald ou les 3 Brasseurs de ce monde. Les bières concoctées par cette entreprise sont distribuées un peu partout en Ontario, mais pas au Québec à ma connaissance.

Le produit que j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui est la Fracture Imperial IPA (je n’entrerai pas dans le débat Double ou Imperial IPA…). Bien que je n’aie pas été renversé par cette bière, il s’agit d’une Imperial IPA intéressante et plutôt équilibrée.

20170501_141252

Caractéristiques

Fracture Imperial IPA

BJCP (2015) : 22Strong American Ale A) Double IPA

Manufacture & Consommation : N/A

ABV: 9.1% alc/vol        IBU: 105

Impression

Le produit est vendu dans une bouteille de 355 mL. L’étiquette a probablement été apposée manuellement, car elle recouvre la ligne qui résulte de la fabrication de la bouteille de verre. Cette brasserie a choisi d’opter pour la thématique du squelette pour le design de ce produit, ainsi que celui de tous leurs produits orientés vers le houblon. Cela permet aux consommateurs de facilement reconnaître leur gamme houblonnée. Fait intéressant à noter, cette microbrasserie utilise les bouteilles de verre de 355 mL et les canettes de 473 mL pour leurs produits réguliers et les bouteilles de verre de 650 mL pour leurs produits saisonniers ou pour les éditions limitées. Encore en moyen de distinguer leurs gammes.

20170501_141320

Arôme

Le nez est soutenu, mais pas le plus puissant que j’ai rencontré dans ce style de bière. Il présente des tons d’agrumes (orange et pamplemousse), de fruits tropicaux (ananas et fruits de la passion) et de conifères. Bien que la dominante soit du côté du houblon, on décèle également un caramel bien senti et de légères notes céréalières. L’impression olfactive est très agréable.

Apparence

Au moment du service, des bulles volumineuses se forment un peu à la manière d’un soda, mais s’estompent rapidement. Le tout est accompagné d’un mince collet qui se transforme rapidement en un fin anneau. Je suis étonné qu’une bière aussi riche ne parvienne pas à former un col plus dense et persistant. Le liquide arbore une robe d’un bel orangé profond et est légèrement voilé. Ceci est certainement lié à l’importante utilisation de houblon et au fait que cette bière soit non filtrée.

20170501_141438

Goût

Au goût également, le houblon est à l’honneur. On retrouve le côté agrume et une pointe herbacée, mais c’est l’aspect résineux qui domine. Un caramel léger accompagne chaque gorgée. Malgré l’IBU au-dessus de la barre des 100, les sucres résiduels sont suffisants pour assurer un certain équilibre avec l’amertume. La finale est sèche et se prolonge longuement dans les notes de conifères. L’aspect général est satisfaisant, mais peut-être un peu trop axé sur le caractère résineux.

Texture et corps

Cette bière se boit assez facilement malgré sa forte teneur en alcool et son amertume prononcée. Je situerais son corps à moyen tout comme son effervescence. Une petite chaleur alcoolisée est présente, mais pas envahissante.

Impression de l’auteur

Les découvertes brassicoles en voyage sont toujours un plaisir. Quoi de plus excitant que la spontanéité, l’inconnu et l’exclusif. En outre, cela nous permet d’apprécier davantage nos produits locaux lorsqu’on revient au bercail.

J’ai passé un bon moment au fil de la dégustation de cette bière, mais elle n’a pas suscité un grand émoi. Il s’agit d’un produit honnête brassé par une microbrasserie de longue date qui ne cherche pas à réinventer la roue (à tout le moins avec sa gamme régulière). Je recommande ce produit aussi bien à l’amateur de bière houblonnée qu’au néophyte qui veut s’initier.

Un commentaire sur « Balade à Toronto »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s