Stout impériale russe – Dunham

La brasserie Dunham, qui a vu le jour en mars 2010, jouit d’une excellente réputation et est reconnue pour son esprit créatif et novateur. Dans cette critique, je retourne à l’un de mes styles de bière favori : la stout impériale. Cette fois-ci, je m’intéresse à la version de base de la stout impériale russe de cette brasserie.

La stout impériale russe de Dunham est un produit vraiment réussi qui plaira assurément aux amateurs de bière costaudes et bien torréfiées.

smallswp-1487960917075-e1487961494382

Caractéristiques

Stout impériale russe

BJCP (2015) : 20. American Porter and Stout C. Imperial Stout

Mafacture & Consommation : N/A

ABV: 9% alc/vol        IBU: 75

Impression

Cette bière était vendue dans un format de 341 mL (peut-être pour laisser la possibilité d’être achetée en caisse de 6). On identifie rapidement qu’il s’agit d’une bière de la brasserie Dunham, ce qui constitue un avantage concurrentiel. L’étiquette est assez simple et fournit peu d’informations sur le produit. D’ailleurs, c’est plutôt la norme pour les différents produits de la brasserie. En effet, on ne prend même pas le peine d’écrire un texte qui décrit le produit sur l’étiquette.

brasserie-dunham-stout-imperiale-russe-1

Source : http://brasseriedunham.com/

N.B. La version évaluée est la version de base et non pas celle vieillie en fût de bourbon.

Apparence

La bière affiche une robe noire profonde qui ne laisse pas passer un brin de lumière. Une mousse brune épaisse se forme pour ensuite s’estomper et former un mince collet. La mousse laisse une fine dentelle sur les parois du verre. Il s’agit de l’impression générale attendue pour une bière de ce style.

wp-1487960917066.jpg

Arôme

Nez assez puissant de caramel brûlé, de noisettes grillées, de chocolat noir et de malt rôti. À cela s’ajoute un fond de notes fruités et de réglisse noire. Les houblons se font discrets. L’ensemble est réellement invitant.

Goût

Au goût, on sent d’abord les saveurs chocolatées et torréfiées accompagnées par une bonne dose de sucres résiduels et une certaine acidité (que j’associerais aux malts foncés). On a également l’impression de croquer dans une rôtie un peu brûlée. La finale est assez sèche et amère (plutôt du côté résineux). Le tout est bien balancé.

Texture et corps

Je n’irais pas jusqu’à dire que cette bière est facile à boire, mais pour le style, elle se boit plutôt bien. L’effeverscence est faible, mais suffisante. Le corps est bien présent sans devenir trop lourd non plus. Chaque gorgée est accompagnée d’une légère sensation de chaleur, sans que l’alcool prenne toute la place.

Impression de l’auteur

À mon humble avis, Dunham est parvenu à développer une stout impériale digne de ce nom que je recommande aux amateurs du style et à ceux qui voudraient s’initier au style. Elle est maintenant offerte en plusieurs déclinaisons (notamment plusieurs affinages en fût de chêne). Je vous recommande de goûter la version de base avant d’explorer les autres versions pour évaluer s’il s’agit réellement d’une amélioration par rapport au produit initial. Dernière recommandation, il serait judicieux de tempérer cette bière (10-14°C) pour en profiter pleinement.

2 commentaires sur « Stout impériale russe – Dunham »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s