L’Éclipse – Le Castor

Les IPAs (Indian Pale Ales) ont vraiment la cote depuis quelques années. Si bien que de nombreuses brasseries commerciales n’ont eu d’autre choix que d’en intégrer une à leur ligne de produits – même si ce n’est pas toujours avec succès. De nombreux sous-styles en ont ainsi découlé, dont les IPA noires, telle que la bière qui nous intéresse aujourd’hui. L’Éclipse, de la brasserie Le Castor, est à mi-chemin entre leur excellente Yakima IPA et une dry stout. Un mariage d’arômes improbable qui fonctionne tout de même extrêmement bien.

titre_small

Caractéristiques

I.P.A. Noire

BJCP (2015) : 21B. Specialty IPA

Manufacture & Consommation : 2016/11/23 – n/a

ABV: 6,8% alc/vol        IBU: n/a

Impression

La présentation de L’Éclipse est consistante avec la ligne de produits de la brasserie. On retrouve bien en évidence le logo de la marque, le nom de la bière et son style. L’étiquette ne fait usage que de blanc et de bleu-violet sur fond noir. Je dois admettre que cette couleur n’offre pas un très bon contraste avec le noir. Il est difficile de lire le texte sur fond noir.

À l’arrière, on retrouve toutes les informations pertinentes habituelles: verre et température de service, accords mets, date de production, ingrédients, descriptif du style. Il ne manque peut-être que l’indice IBU, très intéressant surtout pour une IPA.

back

Arômes

La première chose qui saute au visage, c’est les arômes de pamplemousse typiques d’une IPA. Viennent ensuite des effluves de café bien grillé, peut-être une touche de fumée. Ça rappelle le café laissé quelques heures sur le feu, un peu suri et acide, mais surtout bien concentré. Le houblon est tout de même dominant, herbacé, très frais. On peut finalement percevoir un petit côté sucré, sur le bonbon ou la barbe à papa – parfois également apporté par certaines variétés de houblon.

Apparence

L’Éclipse porte très bien son nom: C’est le noir total. Comme vous pouvez le voir sur la photo, le verre deviens un miroir tant la bière est opaque. Aucune bulle n’est donc visible à l’intérieur du verre. La mousse rappelle la crema d’un expressso, en plus pale. Elle est si crémeuse qu’on dirait un peu des blancs d’œufs montés en neige, qui lèchent les bords du verre.

couleur

Goût

Au goût, l’amertume et le café dominent. Le houblon est cependant toujours très présent. L’amertume est herbacée, mais rappelle aussi un peu le chocolat noir. Il y a un certain sucre résiduel, sur le bonbon et la barbe à papa tout comme perçu au nez. Il est évident que la quantité de houblon utilisée rivalise probablement certaines IPA double. On perçoit presque un petit côté moufette.

Texture et corps

Sans être excessif, le sucre résiduel permet à la bière d’avoir un certain corps, qui vient équilibrer la puissante amertume. La texture est soyeuse et l’effervescence est fine. Le taux d’alcool élevé n’est aucunement masqué.

Impression de l’auteur

L’Éclipse n’est pas une bière qui plaira à tous, mais est tout de même une très belle réussite dans la niche qu’elle occupe. Ayant un équilibre sucre-amertume plus près d’une IPA double que d’une ale noire, elle saura intéresser tout amateur de bière houblonnée cherchant un produit original. C’est d’ailleurs avec cette bière que j’ai su initier ma femme – plutôt du genre IPA – aux bières noires. La qualité des ingrédients est d’ailleurs remarquable, fidèle à l’habitude de Le Castor.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s