IPA; Les Trois Mousquetaires

L’IPA de Les Trois Mousquetaires est une licorne. Depuis sa sortie plus tôt cette année, elle est tant convoitée que bien que l’on en entende parler partout, personne ne semble l’avoir jamais vu – et encore moins bu. Lorsque je l’ai enfin aperçue, par hasard, chez mon fromager, j’ai attrapé la dernière bouteille aussi vite que possible avant qu’elle ne disparaisse en un clin d’œil. Est-elle à la hauteur des éloges qu’on lui lance? Saura-t-elle détrôner la Yakima IPA de Le Castor au sommet des IPA québecoises?

front

Caractéristiques

IPA – Ale Houblonnée

BJCP (2015): 21. IPA (A) American IPA

(Manufacture & Consommation) 11 octobre 2016 – Consommer aussi tôt que possible.

ABV: 6,0% alc/vol        IBU: 40

Impression

Comme pour toute la gamme Signature de la brasserie, l’IPA offre une présentation soignée. L’étiquette est facile à reconnaître, le style bien en évidence. On sait à quoi s’attendre. En fait, ce n’est peut-être pas évident sur photo, mais la bière avait un aspect laiteux très évident, même à travers la bouteille opaque – probablement dû à la grande concentration d’huiles essentielles: ça commence bien!

À l’arrière, on peut toujours apprécier le niveau de détail habituel que nous offre Les Trois Mousquetaires. On mentionne les saveurs, accords suggérés, malts et houblons utilisés dans le détail, les différentes caractéristiques mesurables, la température et le verre de service recommandé.

Le plus important selon moi, c’est que l’on mentionne ouvertement que la bière n’a aucun potentiel de vieillissement, et qu’elle doit être toujours conservée au frais. Plusieurs des arômes du houblon sont en effet très volatiles, et se dégradent après seulement quelques jours ou semaines à température ambiante. Pour avoir la pleine expérience, il faut consommer l’IPA aussi frais que possible. Celle-ci n’avait que quelques semaines lors de sa dégustation.

backedit2

Arôme

Au nez, c’est explosif. On est sur l’ananas, les fruits de la passion, le pamplemousse, le citron. La complexité est incroyable. Le côté résineux est modéré, je dirais plutôt que l’on est sur des notes herbacées. Il y a un petit côté floral, puis une finale sur la gomme balloon typique de l’usage prononcé du houblon Simcoe. La concentration des arômes est poussée à l’extrême. Plus, et des arômes non voulus de moufette commencerait à être décelable.

Apparence

L’IPA arbore une robe orange très trouble – volontairement voilée pour plus de saveurs selon l’étiquette. Comme mentionné ci-haut, on peut voir la quantité d’huiles essentielles de par l’aspect laiteux. Le tout est agrémenté d’un beau collet de mousse dense et persistant. En combinaison avec les arômes très volatiles, c’est un produit très invitant.

couleuredit2

Goût

De prime à bord, une amertume franche nous rappelle la vocation de la bière. Ensuite, les notes herbacées se font dominantes, beaucoup plus qu’au nez. Le grain frais est vaguement perceptible, mais dominé par les goûts de fruits et de gomme balloon. Le goût reste longuement en bouche, et on peut finir par percevoir un petit côté épicé. L’amertume est parfaitement équilibrée. Tout comme au niveau de l’arôme, on sent que le niveau de houblonnage à froid est poussé à la limite – de mon appréciation personnelle du moins.

Texture et Corps

Peu surprenant vu la concentration des huiles essentielles, la texture est particulièrement huileuse. Le corps est dense, grâce à l’utilisation d’avoine et de blé, ce qui permet de rétablir un certain équilibre vu la faible quantité de sucres résiduels.

Impression de l’auteur

En conclusion, l’IPA de Les Trois Mousquetaires est un produit de très haute qualité, qui vaut définitivement la peine pour quiconque apprécie les bières mettant le houblon de l’avant. Il est impératif de rappeler qu’il faut garder ces bières au frais en tout temps, sans quoi l’expérience en sera grandement diminuée. Exigez donc de votre commerce des bouteilles conservées dans les conditions prescrites.

Pour ce qui est de l’inévitable comparaison avec la Yakima IPA de Le Castor, il est très difficile de recommander un produit plutôt que l’autre. La Yakima demeure probablement la bière québecoise la plus fidèle au style des IPA de la côte ouest américaine. Celle des Trois Mousquetaires est plus créative, plus aventureuse, et offre des arômes définitivement plus intenses. Si ne savez pas laquelle mettre dans votre panier: prenez donc les deux.

Cliquez ici pour lire notre revue de la Yakima IPA.

2 commentaires sur « IPA; Les Trois Mousquetaires »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s