Belgh Brasse; Le berceau de l’Abitibi 1914

En cherchant à créer une bière qui représente leur ville, la brasserie Belgh Brasse a créé un produit festif de tous les jours au cœur sucré. La 1914 plaira aux consommateurs qui cherchent quelque chose qui descend bien et qui aiment un houblonnage discret. Le style promu, rousse, représente difficilement le contenu de cette grande bouteille à l’étiquette vieillotte. Au comble de cette revue, vous verrez que Le Berceau de l’Abitibi 1914 est une bière de repas, une bière de patio, une bière de veillée, et des toutes les occasions pas compliquées.

20160605_193727

Caractéristiques

Belgh Brasse – Rousse

BJCP (2015): 7. Amber Bitter European Beer (B) Altbier

(Manufacture & Consommation) Non Disponibles

ABV: 5,0% alc/vol        IBU: N/A

Impression

Simple, attirante, et aux tons épurés, l’étiquette de la 1914 est à la fois vieillotte et au goût du jour. 1914, année de fondation de la ville d’Amos, est présentée en fort contraste et démontre le lien que possède cette bière avec ses brasseurs, avec sa ville, et avec ses consommateurs. Un sceau en papier est présent sur la capsule de la bière et amène un sentiment d’attention aux détails rarement trouvé dans cette catégorie de bières. L’arrière de la bouteille ne présente pas les caractéristiques de la bière, mais plutôt celles de la ville, de sa fondation, et de son importance. Ces détails ne font pas mention du produit et n’ont pas d’indication de fraîcheur, de houblonnage, ou de balance des saveurs. Le manque est flagrant dans un étalage où la plupart des produits cherchent à donner toujours plus d’informations aux consommateurs.

20160605_193830_HDR

Arôme

Lorsqu’on la porte au nez, la bière débute avec une forte voix de malt caramélisé et biscuité, mais elle se résorbe très vite et n’est pas soutenue par le houblon. De faibles effluves d’alcool et des traces d’odeurs de pomme verte semblent indiquer un brassin en partie coupé au sucre. Les odeurs sont toutes très subtiles, mais certains diront peut-être qu’elles amènent un aspect métallique.

Apparence

Claire comme de l’eau de roche, si l’expression le permet. La produit est d’un brun légèrement cuivré et ne démontre aucune tête perceptible. Dès la coulée, l’effervescence est visible mais ne génère rien qui durera. La dualité entre l’aspect malté du produit et sa légèreté est visible dans le motif « d’oeil malté » qu’elle forme dans le verre, cuivré au centre et transparent sur les cotés. Sa couleur rappelle un brandy de pomme ou un cidre liquoreux concentré.

20160605_203235

 

 

Goût

Bien qu’elle soit dans les 5% d’alcool, cette bière est au final très légère. Elle fait étalage de malt caractéristique des caramels 60-80, avec des goûts de caramel écossais, d’abricot et de figues. Cependant, le profil de malt se fait peu présent dans sa fondation et dans ses hautes températures et ainsi donc aucune torréfaction n’est perçue. Un goût d’eau est marquant, non seulement parce qu’elle semble diluer les saveurs, mais aussi parce qu’elle semble apporter une dureté et une acidité supplémentaire. J’aimerais pouvoir décrire le goût de houblon, mais outre l’amertume qu’il apporte, il est à la limite d’être imperceptible. La bière est ce qu’elle présente dès le premier instant, elle ne présente pas d’arrière-goût et ne persiste pas en bouche.

 

Texture et Corps

Faible en bouche, et avec une effervescence modérée, cette bière démontre qu’elle est faite pour le souper de tous les jours et non la cave à vin. Ses 5% d’alcool en font une bière aérienne qui ne peine pas à descendre en gorge, et qui,  au final, ne se laissera pas facilement intimider par le repas de nachos ou de frites auquel elle sera jumelée. 

 

Impression de l’auteur

Certains considéreront peut-être la 1914 comme un produit manquant plusieurs choses: pas de houblon, trop léger, manque d’information … Cependant, je serais tenté de dire qu’elle est très bien conçue pour le public visé selon moi. L’étiquette par exemple, n’indique pas d’OG, BU, FG, ou n’importe quel autre acronyme qui confondrais un amateur en devenir. Elle reste simple et met sa passion et sa raison d’être de l’avant. Le manque de houblon est bien flagrant, mais il est évident qu’une tranche de marché est à la recherche d’un tel produit. Au final, la brasserie Belgh Brasse a visé une autre cible que plusieurs autres produits de micro, mais elle l’a fait avec la tête au bon endroit et le cœur au ventre. Les amateurs de produit complexe n’y trouveront pas leur compte, mais si le but est d’offrir une excellente alternative à une personne qui ne jure que par de l’eau pétillante jaune de mégacompagnie; recherchez le produit à la bande rouge.

2 commentaires sur « Belgh Brasse; Le berceau de l’Abitibi 1914 »

    1. C’est une bonne question. La 1914 est une bière qui avait été lancée pour l’occasion du 100e de Amos en 2014. Bien qu’elle n’aie pas été juste une bière d’événement et qu’elle a resté dans leurs gamme de produit ensuite, je ne suis pas certain qu’elle le soit encore. Vous pouvez d’ailleur voir sur leur site internet http://belghbrasse.com qu’ils ont retiré la 1914 de leur section produits. Peut-être que certaines aggrégateurs de bières en ont encore quelques bouteilles, mais j’ai l’impression que ses amateurs devront commencé à en faire le deuil.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s